Colorado: un air de Far West…

Nous sommes en 1990 sur Atari ST. Développé par Silmarils à qui on doit plusieurs bons jeux d’aventure de l’époque, Colorado proposait de vous glisser dans la peau d’un chercheur d’or dans l’Ouest américain. Un thème très prisé dans le cinéma qui n’a pourtant pas inspiré beaucoup de développeurs de jeux*, conduisant Colorado à devenir ce qui se faisait de mieux dans le genre – et grâce au savoir-faire de l’éditeur français, le charme de cette aventure est resté presque intact au fil des ans.


Le début du jeu

Fort de son expérience acquise de ses précédentes réalisations (Targhan, Le Fétiche Maya…), Silmarils nous offre ici un jeu de toute beauté pour son époque**, certes linéaire, mais varié, plein de surprises et bigrement dépaysant. Ici point de western qui tire à tout va, mais une véritable aventure de trappeur où défilent paysages majestueux de montagnes, forêts et rivières qui donnent envie de s’envoler tout droit vers l’Old West et de manger du castor grillé autour d’un feu de camp (si possible dans une clairière infestée de loups et d’Iroquois antipathiques armés jusqu’aux dents: autant être authentique jusqu’au bout…).


Regardez ce ciel comme c’est beau!

Notre Davy Crockett en herbe se retrouvera donc confronté à toutes sortes d’animaux sauvages et autres Indiens inhospitaliers qui s’avéreront parfois coriaces à neutraliser. Le jeu a l’avantage non négligeable d’être varié: vous traverserez des forêts, ferez la connaissance d’Indiens hargneux ou pacifiques, grimperez des montagnes… et vous déplacerez même en canoë! Séquences assez ardues d’ailleurs, où vous devrez éviter les obstacles tout en repoussant les attaques des autochtones. Décidément, tout le monde en a après vous…


L’Atari ST et ses sempiternels écrans de chargement…


Ce marchand vous propose de faire du troc.


Cet ours à la noix m’a donné bien du fil à retordre à l’époque…


Le souci du détail et le soin apporté aux graphismes sont une évidence chez Silmarils.

LE TEST

Colorado
Editeur: Silmarils
Genre: Aventure/Action
Année: 1990
Plate-formes: Atari ST, Amiga, PC

Gameplay: 6.5/10
Les commandes se font au clavier, comme c’était souvent le cas à l’époque. Néanmoins la jouabilité n’est pas toujours évidente, notamment pour les scènes de canoë.

Graphismes: 8.5/10
En 1990, c’était sublime. Les décors fourmillent de détails, certains paysages relèvent de la pure contemplation… Même vingt ans plus tard, le dépaysement est garanti!

Son: 6/10
De ce côté-là, c’est plutôt minimal. Ce qui n’a pas vraiment d’importance pour ce genre de jeu d’ailleurs.

Durée de vie: 7/10
Elle est plutôt faible mais l’expérience vaut le détour, d’autant qu’on aime à y revenir pour le côté « exploration » et les beaux environnements que nous propose le jeu…

Note globale: 8/10
Un très bon titre qui, malgré un gameplay perfectible, n’a rien perdu de sa superbe. Le mélange réussi de découverte, d’aventure et d’action, associé à une réalisation soignée, en fait l’un des meilleurs jeux de Silmarils et une petite perle oldies que l’on s’empressera de découvrir si ce n’est déjà fait.

*Les jeux ayant pour thème le Far West sont rares et Lucky Luke sur SNES aurait dû être vendu avec le flingue pour se tirer une balle tellement la difficulté des jeux Infogrames était sadique et inadaptée à un public de jeunes joueurs… Heureusement, aujourd’hui, nous avons Red Dead Redemption, mais l’attente fut longue!

** Même avec le moniteur noir et blanc de mon Atari 1040 STF de l’époque, la beauté de ce jeu m’avait marquée.

Cet article, publié dans Jeux Vidéo, Tests Jeux, est tagué , , , , , , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

6 commentaires pour Colorado: un air de Far West…

  1. Crayonne dit :

    Avant c’était ça les jeux de far west, maintenant, c’est Red Dead Redemption… J’ai envie de dire « c’était mieux avant », mais Red Dead c’est quand même quelque chose…
    Need une Atari…

    • Soru dit :

      C’était plus un jeu d’aventure et d’exploration, et… oui, quelque part c’était mieux, il y avait une ambiance particulière dans ces jeux qu’on ne retrouve pas forcément aujourd’hui. J’ai vraiment hâte de tester RDR quand même (encore trop cher dixit mon frangin…)

      Sinon j’ai bien envie de me dégoter un émulateur Atari pour rejouer à cette perle rétro.

  2. Camilo dit :

    Comme par hasard le héros est blanc cheveux blonds (sur la couverture)…

  3. SM dit :

    Tiens donc, tu as connu l’Atari ST toi? Targhan, du même éditeur, était superbe également.

    • Soru dit :

      Oui, je l’ai très bien connu même! Il doit être en train de jaunir quelque part dans le grenier de mes parents à l’heure qu’il est. Hélas, la vie n’est pas tendre avec les vieux ordinateurs.

      Targhan est un titre culte, j’étais jeune à l’époque mais je m’en souviens bien (avec le fameux puits au début du jeu…) Je suis quasiment sûre d’avoir joué à Ishar aussi, même si à l’époque je n’y comprenais probablement pas grand-chose.

      Ah Silmarils c’était quelque chose…

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s